EN | FR

Financé par l'Union Européenne et géré par DG DEVCO sous le numéro de contrat IFS-2013-32349 

Liberia National Task Force Committee Liberia

DATE 28/11/14

Le Projet 35 du CdE CBRN de l'UE engagé dans la lutte contre le virus Ebola

Contact pour les médias: Harry Proudlove, proudlove.harry@gmail.com

Le Projet 35 CdE CBRN  est un projet financé par l'Union Européenne, géré par la DG DEVCO dans le cadre des initiatives du Centres d'excellence CBRN. Il est piloté par la Fondation Internationale et Ibéro-Américaine pour Administration et les Politiques Publiques (FIIAPP) de l'Espagne. Le projet vise à améliorer la gestion des produits chimiques et déchets biologiques dangereux dans sept pays partenaires dans la région de la Façade atlantique de l'Afrique (FAA) et en Tunisie. Maintenant que le monde intensifie ses efforts pour faire face à l'épidémie d'Ebola, ce projet contribuera dans cette la lutte. 

Dès le début de 2015, le projet permettra de former du personnel dans les normes internationalement reconnues en matière de gestion des déchets biologiques dangereux, y compris ceux  liés à l’Ebola, de manière à réduire le risque d'infection. Une campagne de sensibilisation  sera également lancée à l’intention du grand public dans la région.

 

incinérateur abandonné

 L'épidémie d'Ebola actuelle a commencé quelques semaines après le début du projet et depuis lors, l’attention s’est accrue  en Afrique de l'Ouest sur la question de la gestion des déchets biologiques dangereux. Dans les missions menées en vue de dresser un état des lieux au Libéria et dans cinq autres pays de l’Afrique de l'Ouest, notre équipe n’a trouvé qu’un seul incinérateur  moderne, capable de détruire les déchets biologiques dangereux sans polluer. Nous avons découvert que la plupart des pays de la région ont peu ou aucune capacité pour neutraliser ou détruire les déchets biologiques dangereux. Dans de nombreux cas, ceux-ci sont  envoyés dans les décharges, où ils se mélangent avec les déchets ordinaires et probablement s’infiltrent de nouveau dans l'écosystème.

Bien que l'incinération ne soit évidemment pas la seule façon de neutraliser ou détruire les déchets biologiques dangereux, le Projet 35 a fait remarquer ce manque de capacités d'incinération à la Banque mondiale qui, cette semaine, va installer 12 incinérateurs au Libéria. Leur première tâche sera de nettoyer les centres de traitement tels que JFK, Redemption et ELWA, en détruisant de grandes quantités de déchets biologiques dangereux accumulés et hautement infectieux.

Envoyez-nous un message à info@cbrncoe35.eu

ou appelez-nous au +32473390021

Tous droits réservés | © ABXL 2014